Le PRAPS se dote d’indicateurs liés au pastoralisme

Évaluer cet élément
(0 Votes)
06 Sep 17
Écrit par Lu 386 fois
Publié dans ACTUALITES

Le Projet régional d’appui au pastoralisme (PRAPS) soutient l'amélioration de la productivité,   de la durabilité et de la résilience des moyens d'existence pastoraux dans les six pays ciblés. En cela, la composante 4 «Gestion des crises pastorales» du projet vise à améliorer la préparation aux situations de crise, la prévention et la réponse aux niveaux national et régional. Le résultat à moyen terme attendu est la réduction du temps nécessaire, en période de crise pastorale, pour atteindre 50% des bénéficiaires ciblés (précédemment identifiés dans un plan d'intervention en situation de crise qui prend en compte spécifiquement les éleveurs).

Pour la mise en œuvre de cette composante, le projet doit travailler en étroite collaboration avec le système dalerte précoce des pays afin de mieux intégrer les indicateurs liés au pastoralisme dans le suivi de la vulnérabilité et dans le seuillage des indicateurs pour mieux alerter et gérer les crises pastorales. Ainsi pour le Sénégal, un partenariat a été noué entre l’Unité de coordination du PRAPS et le Secrétariat exécutif du Conseil national de Sécurité alimentaire (SECNSA) en charge du système dalerte précoce /Sécurité alimentaire (SAP/SA).

Suite au diagnostic du SAP/SA qui a é fait dans le cadre de ce partenariat en 2016 et latelier régional de restitution des résultats du diagnostic SAP des pays tenu les 24 et 25 novembre 2016 à Cotonou, il a été retenu, sur la base   des recommandations du rapport de diagnostic national, de stabiliser les indicateurs liés au pastoralisme et de déterminer les différents seuils à considérer pour l’alerte précoce. Dans ce cas, il est important de choisir des indicateurs et des données dont la collecte est garantie de manière durable en vue de bâtir un seuil d’alerte.

C’est dans cette perspective qu’un atelier d’identification des indicateurs d’alerte pastoraux a été organisé à l’Hôtel Arc-en-Ciel du Lac Rose du 24 au 25 juillet 2017. L’objectif global de latelier est de disposer d'une liste d'indicateurs avec seuillage liés au pastoralisme au niveau national dans le cadre du SAP/SA. Ceci devrait permettre de les suivre et analyser dans le cadre des différents outils de sécurité alimentaire pour une meilleure prévention et gestion des crises pastorales au Sénégal.

En particulier, l'atelier a permis d’arter la liste d'indicateurs à suivre dans le cadre du SAP/SA, en s'appuyant sur le rapport diagnostic du SAP/SA pour une meilleure ingration des indicateurs liés au Pastoralisme ; de proder à la description détaillée de chaque indicateur retenu (intitulé, définition, description détaillée, unité de mesure, méthode, fréquence et source de collecte, mode de calcul, etc.) ; de définir le seuil d’alerte pour les crises pastorales en utilisant les indicateurs stabilisés et enfin de proposer un plan d'action pour la période 2017-2018. L’atelier s’est déroulé sous la supervision de la Coordinatrice régionale du PRAPS, Mme Maty BA DIAO.

 

Dernière modification le jeudi, 07 septembre 2017 00:03