4.1 Préparation aux crises et diversification des modes de vie

  1. Renforcement du  SAP/CNSA  et du SIGEL (la prise en compte de la problématique pastorale ) en relation avec le  CILSS
  2. Évaluation des OSB
  3. Mise en place d’infrastructures ( 8 magasins de 100 tonnes à l’échelle départementale  et 20 magasins/boutiques pastorales de 50 tonnes décentralisés dans les communes), ainsi que les coûts d’accompagnement)
  4. renforcement de capacités des pasteurs et agropasteurs :
  •  formation pour la gestion administrative et technique des stocks d’aliment.
  • accompagnement  pour la mise en place et la gestion de boutiques pastorales, 
  • mise en place de comités de veille.
  1. Appui à la lutte contre le vol de bétail (structuration comité de veille, vulgarisation des textes)

 4.2 Réponse d’urgence aux situations de crise

  1. La possibilité d’une réponse rapide aux situations de crise est intégrée au PRAPS, sans faire l’objet d’allocation budgétaire à ce stade.
  2. Conformément aux dispositions  opérationnelles en vigueur à la BM, les éléments détaillant les conditions d’activation du dispositif de crise (définition des crises pastorales éligibles), ainsi que les interventions finançables seront décrits et agréés entre les parties prenantes au cours de la première année d’exécution du PRAPS-SN.
  3. En cas de crise éligible, la sous-composante se verra abondée budgétairement par un prélèvement de 5%  des financements non-mobilisés des autres composantes, voir d’autres projets financés par la BM au Sénégal.

NEWSLETTER

captcha

Calendrier

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30