COMMUNIQUE DE PRESSE LEGS

Évaluer cet élément
(0 Votes)
28 Mai 18
Écrit par Lu 186 fois
Publié dans Dernières nouvelles

Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, préside ce lundi 28 mai 2018, à 09 heures aux Résidences Mamoune, Sacré Cœur 3 Extension (VDN), la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation des formateurs en approche LEGS (Normes et Directives pour l’aide d’urgence en élevage). Cette rencontre prévue du 28 mai au 02 juin, regroupera une trentaine de participants issus des services nationaux et régionaux du ministère de l’Elevage et des Productions animales ainsi que des écoles de formation des cadres du secteur de l’élevage (EISMV, ENSA, ENCR, ENEA).

Pour faire face aux crises pastorales et aux aléas climatiques, le Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS) a appuyé l’élaboration d’un Plan national de formation sur les Normes et Directives pour l’aide d’urgence à l’élevage (LEGS). Pour mettre en pratique cet outil pédagogique, le PRAPS va organiser 14 sessions de formation pour 1098 participants, étalées sur trois ans. La réalité, c’est que les pays sahéliens sont confrontés à des crises récurrentes, en particulier dans le domaine pastoral. Les réponses apportées à ces situations d’urgence souffrent parfois d’un manque de préparation et de coordination. La fréquence grandissante des sécheresses crée une situation d’insécurité alimentaire chronique qui affecte d’autant plus les systèmes d’élevage pastoral que les délais de reconstitution des troupeaux sont généralement très longs.

De plus, les équipes en charge des opérations d’urgence et de réhabilitation, ne sont pas toujours familières des outils permettant de bien analyser la situation et d’identifier les interventions en matière d’élevage, en toute connaissance de cause. Or, comme l’indique l’approche LEGS, il est de plus en plus admis que les interventions en situation d’urgence doivent tenir compte des moyens de subsistance des communautés sinistrées. Non seulement cela facilite leur relèvement immédiat face à une situation d’urgence, mais contribue aussi à accroître leur résilience à long terme et à réduire leur vulnérabilité face aux catastrophes et aux chocs futurs.

Le Projet régional d'appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS) qui est une initiative de six pays saharo-sahéliens (Burkina Faso, Mali, Niger, Mauritanie, Sénégal et Tchad) s’inscrit dans cette dynamique avec l’appui de la Banque mondiale. Le présent atelier vise à renforcer les capacités des acteurs, en matière de préparation, d’intervention et de coordination de l’aide d’urgence en cas de crises pastorales, à travers la composante 4, qui traite de la prévention et de la gestion des crises pastorales. La formation LEGS consiste en un atelier de formation à l’intention des experts en élevage qui ont peu d’expérience dans le domaine de l’humanitaire et des spécialistes de l’humanitaire qui ont peu d’expérience en élevage.

Les buts de l’apprentissage sont de deux ordres : apprendre l’approche LEGS et l’enseigner à des tiers ; appliquer l’approche LEGS pour concevoir et mettre en œuvre des interventions en matière d’élevage basées sur les moyens d’existence en situation d’urgence. A la fin de l’atelier, les participants devraient être en mesure de comprendre et d’utiliser l’approche LEGS et de maîtriser la formation des adultes (andragogie). Le PRAPS s’attend à ce qu’un nombre critique d’experts sénégalais bénéficie d’accréditation comme formateurs LEGS.

Pour exploitation et couverture médiatique s’il vous plaît.

Contact : Yoro SARR, Responsable communication PRAPS Sénégal, 77 818 51 67.
Dernière modification le lundi, 28 mai 2018 14:01